L’art sous contrôle / Carole Talon-Hugon

En 2018, le festival d’Avignon était dédié aux questions de genre et la Manifesta de Palerme à l’écologie. Parallèlement à ce nouvel art militant émergent de nouvelles formes de censures (boycott des films de Woody Allen ou de Roman Polanski, pétition pour le retrait d’un tableau de Balthus, annulation de la pièce Kanata de Robert Lepage…). Après des décennies d’art formaliste, autoréflexif ou transgressif, l’art le plus contemporain se trouve plongé dans une atmosphère globale de moralisation. Or, l’art peut-il s’assigner des buts éthiques et peut-il être jugé sur des critères moraux ? Ces questions, que l’on pensait réglées, retrouvent une brûlante actualité. Carole Talon-Hugon procède à un état des lieux de ce nouvel agenda sociétal de l’art contemporain (cause décoloniale, minorités raciales et sexuelles, inégalités…) et procède à une mise en perspective historique qui fait ressortir la particularité de la situation actuelle, avant de procéder à une analyse de la censure éthique. La question est finalement de savoir ce que l’art et l’éthique ont à gagner et à perdre dans ce tournant moralisateur de l’art contemporain.
PUF, 2020


Le football est une science (in)exacte / Gautier Stangret

Quel est le point commun entre le titre de champion d’Angleterre conquis par Leicester en 2016, le sacre de l’Allemagne à la Coupe du monde 2014 et la victoire des modestes Danois de Midtjylland contre Manchester United lors de la Ligue Europa 2016 ? Au-delà de représenter d’incommensurables exploits footballistiques, ces succès ont été en partie bâtis à l’aide de chiffres, de statistiques et autres algorithmes astucieusement utilisés par des scientifiques intégrés au sein même de ces formations. Passées au peigne fin, les « datas » deviennent des armes au service de la performance. Une fois recoupées, décortiquées, comparées, hiérarchisées, ces caractères sont capables de révéler toutes les parcelles du jeu d’une équipe, ses forces et évidemment ses failles. Entraîneurs, directeurs sportifs, journalistes, analystes, mathématiciens, fournisseurs de contenu, nous allons nous intéresser à ces acteurs qui ont contribué à la « data-ification » de ce sport et lui ont permis d’évoluer dans une logique toujours plus tournée vers la performance. Apprenez également à exploiter simplement, et depuis votre canapé, ces données et devenez incollable sur les statistiques de votre équipe et de vos joueurs préférés. Professionnels ou amateurs, bienvenue dans la matrice du ballon rond !
Amphora, 2017


Aménager le territoire : la gestion d’un bien commun

Quels sont les enjeux du développement territorial en Suisse et les défis posés à l’aménagement du territoire en tant que politique publique? Ce livre y répond par un aperçu des modifications qu’a connues le territoire national au cours des 19e et 20e siècles et des conflits d’utilisation du sol qui en ont résulté. Il montre, en comparaison avec d’autres pays, comment la nécessité d’assurer une meilleure maîtrise du développement territorial a fait émerger la notion d’aménagement du territoire, pour finalement aboutir en 1979 à l’adoption d’un mandat constitutionnel et d’une loi fédérale en la matière. Il fournit enfin un aperçu des solutions envisageables pour permettre à l’aménagement du territoire de mieux jouer son rôle à l’avenir.
Presses polytechniques et universitaires romandes, 2017


Les mathématiques en BD

Comprendre les maths n’aura jamais été aussi simple ! « Avec cette nouvelle BD, Klein et Bauman s’attaquent avec humour, mais non sans rigueur, à explorer deux sommets de l’analyse mathématique : le calcul intégral et le calcul différentiel, si utiles et pourtant si redoutés par les étudiants. » Jean Tirole, économiste, président de la Toulouse School of Economies et prix Nobel d’Economie « Un livre à lire sans modération ! « Roland Lehoucq, astrophysicien au Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA) « Pour acquérir la maîtrise du sujet, il faudra naturellement une pratique qui ne viendra qu’avec les exercices, mais les idées fondamentales et la motivation sont bien là ! « Ivar Ekeland, mathématicien, Université Paris-Dauphine et University of British Columbia, Vancouver
Eyrolles, 2019


Le numérique en éducation : pour développer des compétences

L’intégration du numérique dans la formation prend plusieurs formes et sollicite une multitude d’habiletés, tant chez les enfants de la maternelle que chez les apprenants adultes. Le présent ouvrage, qui intéressera les enseignants et les formateurs des milieux scolaire et universitaire, s’inspire du Plan d’action numérique en éducation et en enseignement supérieur élaboré par le ministère de l’Education et de l’Enseignement supérieur (MEES) du Québec. Il propose des résultats de recherche, des réflexions ainsi que des pistes d’action inhérentes à l’utilisation du numérique en éducation, et ce, du primaire au postsecondaire.
Presses de l’Université du Québec, 2019


Léonard de Vinci : la biographie / Walter Isaacson

Qui imaginait que l’on avait encore des choses à apprendre sur Léonard de Vinci, figure connue de tous ? Eh bien Walter Isaacson s’attelle à nous le démontrer dans cet ouvrage, tentant le tour de force de ne laisser aucune facette du génie dans l’ombre. Il s’agit ici d’une véritable enquête historique, que l’on découvre sous la plume d’un écrivain. Car, oui, ce livre peut se lire comme un roman ! On y redécouvre l’artiste, l’artisan, le mathématicien, l’hérétique… mais surtout l’homme, derrière tout cela. Comment est-il devenu celui que l’on connaît aujourd’hui ? Celui qu’on adule et qu’on élève au rang de légende ? Qu’en est-il de son enfance ? Son quotidien ? Sa passion pour le vol des oiseaux ? Avant cela, l’essayiste et journaliste avait dépeint le fondateur d’Apple, Steve Jobs, dans un best-seller : on ne peut que souhaiter le même succès à cette nouvelle biographie, menée d’une main de maître !
Presses polytechniques et universitaires romandes, 2019


Le Voyage dans le temps / James Gleick

Cet ouvrage est une exploration époustouflante du voyage dans le temps : ses origines, son évolution dans la littérature et la science, et son influence sur notre compréhension du temps lui-même.L’histoire commence au tournant du XXe siècle, avec le jeune H. G. Wells qui écrit et réécrit le conte fantastique qui est devenu son premier livre et qui fait sensation dans le monde entier: THE TIME MACHINE. C’était une époque où de nombreuses forces convergeaient pour transformer la compréhension humaine du temps, tant philosophique que technologique: le télégraphe électrique, le chemin de fer à vapeur, la découverte de civilisations enfouies et la « perfection » des horloges. James Gleick suit l’évolution du voyage dans le temps en tant qu’idée faisant partie de la culture contemporaine – de Marcel Proust à Doctor Who, de Jorge Luis Borges à Woody Allen. Il étudie les paradoxes de la boucle temporel et examine la limite poreuse entre la fiction et la physique moderne. S’il y est effectivement question de science-fiction, l’auteur est beaucoup plus ambitieux. Il aborde par exemple la façon dont notre temporalité a été perçue et envisagée au cours des âges (ce n’est que très récemment que l’humanité se projette dans une trame historique, en particulier avec un futur). Avec une pointe d’humour, l’auteur mêle les réflexions des philosophes à celles des scientifiques et des écrivains. Ce n’est pas fortuit : la notion de culture, visiblement centrale pour l’auteur, est particulièrement pertinente dans une discussion sur le temps, qui implique celle de mémoire, individuelle ou collective.
De Boeck supérieur, 2020


Surveiller et punir : naissance de la prison /
Michel Foucault

Peut-être avons-nous honte aujourd’hui de nos prisons. Le XIXe siècle, lui, était fier des forteresses qu’il construisait aux limites et parfois au cœur des villes. Elles figuraient toute une entreprise d’orthopédie sociale.
Ceux qui volent, on les emprisonne ; ceux qui violent, on les emprisonne ; ceux qui tuent, également. D’où vient cette étrange pratique et le curieux projet d’enfermer pour redresser? Un vieil héritage des cachots du Moyen Âge? Plutôt une technologie nouvelle : la mise au point, du XVIe au XIXe siècle, de tout un ensemble de procédures pour quadriller, contrôler, mesurer, dresser les individus, les rendre à la fois «dociles et utiles». Surveillance, exercices, manœuvres, notations, rangs et places, classements, examens, enregistrements, toute une manière d’assujettir les corps, de maîtriser les multiplicités humaines et de manipuler leurs forces s’est développée au cours des siècles classiques, dans les hôpitaux, à l’armée, dans les écoles, les collèges ou les ateliers : la discipline.
Penser les relations de pouvoir aujourd’hui ne peut se faire sans prendre en compte l’ouvrage de Michel Foucault (1926-1984), devenu aussi indispensable à notre époque que le Léviathan de Hobbes le fut à l’époque moderne.
Éditions Gallimard, 2020


On connaît Michelle Obama, Rosa Parks ou Nina Simone. Mais peut-être moins Sojourner Truth, Audre Lorde ou Darling Légitimus…
Des Antilles aux États-Unis, en passant par Paris, ce livre retrace la vie de ces femmes, noires, libres, inspirantes. Des combattantes parfois méconnues, oubliées. De la fin de l’esclavage jusqu’à aujourd’hui, l’historienne Audrey Célestine dresse plus de 60 portraits d’héroïnes ou d’inconnues. Refusant d’être réduite à la couleur de leur peau, elles ont chanté, créé, écrit…
Loin d’être des passagères clandestines de l’histoire, elles se sont battues contre l’asservissement, la ségrégation, le racisme. Aujourd’hui, leurs héritières poursuivent et réinventent leurs luttes.
L’Iconoclaste, 2020


Recyclage : le grand enfumage : comment l’économie circulaire est devenue l’alibi du jetable / Flore Berlingen

Dans un contexte de surconsommation des ressources et d’explosion de la quantité de déchets, le recyclage apparaît comme la panacée face à l’hérésie de la mise en décharge ou de l’incinération. Mais il est aussi un leurre. Nous pourrions continuer à consommer « comme si de rien n’était », en faisant juste l’effort de trier. Alors, comment en sommes-nous arrivés là ? Eh bien, sans doute parce que le recyclage constitue d’abord et avant tout une activité industrielle rentable ! Des entreprises ont bâti leur empire sur le jetable et prospèrent grâce à un modèle de distribution fondé sur l’emballage recyclable.
Rue de l’échiquier, 2020


Ce qui dépend de nous : manifeste pour une relocalisation écologique et solidaire / ATTAC

Après la pandémie, le mot « relocalisation » est désormais dans toutes les bouches. Minimaliste et cosmétique dans sa version néolibérale, haineuse dans sa version nationaliste, la relocalisation peut aussi être écologique et solidaire. C’est cette voie, apte à fédérer largement, que détaille ce manifeste auquel ont contribué, à l’initiative d’Attac, des militantes et chercheur(e)s d’horizons variés. Le capitalisme productiviste appauvrit les pauvres et dévaste la biosphère. Il est désormais vital de redéfinir et redistribuer les richesses, de démocratiser la société et l’économie, d’affirmer la solidarité inclusive et notre interdépendance avec la Terre et le vivant. Les mouvements sociaux et altermondialistes travaillent depuis plus de vingt ans à concevoir et expérimenter des alternatives : elles sont aujourd’hui mûres, crédibles et radicales. Pour les imposer aux dominants, il va falloir les partager et les bonifier avec le plus grand nombre, et nourrir nos luttes par des complicités et des alliances inédites. Voilà « ce qui dépend de nous ».
Les Liens qui Libèrent, 2020


Tu mourras moins bête : saison 3 / Hélène Friren

Le Professeur Moustache et son assistant Nathanaël sont de retour ! « Tu mourras moins bête » revient pour une troisième saison désopilante. Sous la plume de Marion Montaigne et avec la voix, truculente, de François Morel, ils se mettent en quatre pour expliquer les phénomènes scientifiques du quotidien.
Résumé publ. sur arte.tv


Le génie des arbres / Emmanuelle Nobécourt

Depuis près de 400 millions d’années, les arbres ont su développer des capacités d’adaptation exceptionnelles qui leur ont permis de vivre sous tous les climats et dans les situations les plus hostiles.
En s’appuyant sur les plus récentes découvertes scientifiques, ce film nous entraîne dans un voyage de l’échelle moléculaire jusqu’à l’échelle planétaire, à la découverte des super-pouvoirs de l’arbre.
Hypersensibles et ultra-connectés, en constante interaction avec leur environnement, ils sont un modèle de résilience, d’équilibre énergétique et de gestion des ressources dont nous avons beaucoup à apprendre.
Car il y a urgence. Si la science met en lumière le rôle inestimable des arbres dans l’équilibre de notre planète, elle souligne aussi leur très grande fragilité face à la rapidité du changement climatique. Ils sont pourtant nos meilleurs alliés pour préserver la vie sur terre.
Résumé publ. sur film-documentaire.fr


Le Moyen-Orient et le monde: l’état du monde 2021 / Bertrand Badie

Le Moyen-Orient et le monde

Entre le « Proche-Orient » qu’il tend à intégrer et l' »Extrême-Orient « , potentiel adversaire d’un Occident dominant, le Moyen-Orient apparaît comme un trait d’union rebelle, une marge et un espace d’affrontement permanent. Certes, cette région hors normes a une histoire propre, une dynamique forte liée à sa densité sociale et à son passé, mais elle n’a cessé d’être l’otage d’un jeu international qui la harcèle depuis des siècles, au nom de la foi, de l’ambition des conquérants, du pétrole ou tout simplement des stratégies qui opposèrent les vieilles puissances. Ces interactions renouvellent le regard, conduisant à une analyse internationale du Moyen-Orient. Si l’actualité traduit le désarroi et l’impuissance des imitateurs de sir Mark Sykes et François Georges-Picot, elle montre aussi que l’actuelle réinvention du Moyen-Orient reflète celle du monde. Après avoir retracé la formation de ce « cratère », du XIXe siècle à aujourd’hui, en passant notamment par la création d’Israël, la crise pétrolière et la révolution iranienne, les auteurs mettent en évidence les principaux acteurs – sans oublier la pandémie de Covid-19 – des grands conflits qui endeuillent le Moyen-Orient contemporain et rejaillissent sur le monde entier (de l’interminable tragédie palestinienne aux terribles guerres syrienne, irakienne, afghane et yéménite), les embarras des puissances internationales et régionales, ainsi que le curieux bras de fer saoudo-iranien et ses conséquences dans le Golfe et dans toute la région.
La Découverte, 2020


Cerveau et odorat: comment (ré)éduquer son nez / Moustafa Bensafi

Cerveau et odorat

L’odorat est un sens invisible et relativement négligé. Pourtant, souvent de manière non consciente, la sensibilité olfactive façonne notre quotidien, notre comportement et notre vie affective. Ce livre s’adresse à tous ceux qui aiment scruter et partager leurs expériences olfactives, aux passionnés pour qui les odeurs participent à leur joie de vivre, aux enseignants qui souhaitent une meilleure transmission des savoirs concernant ce sens négligé dans nos cultures occidentales, aux professionnels qui utilisent quotidiennement leur odorat pour inventer de nouvelles créations, à ceux qui n’ont jamais eu d’odorat et qui veulent comprendre comment les odeurs impactent nos émotions, notre mémoire et notre vie sociale, à ceux qui l’ont perdu et qui, soucieux de retrouver le plaisir de manger, le plaisir de se parfumer, sont motivés à rééduquer leur nez.
EDP Sciences, 2020


Atlas géopolitique du monde global: 100 cartes pour comprendre un monde chaotique / Pascal Boniface

Atlas géopolitique du monde

De quelle manière l’histoire, les flux commerciaux, les enjeux écologiques, les religions, le terrorisme structurent le monde tel qu’il nous apparaît aujourd’hui­? Communauté internationale, clash des civilisations, monde chaotique, où en sont les relations internationales entre les grandes puissances­ ? A contre-pied du parti pris occidental et de la vision anxiogène véhiculée par certains médias, Pascal Boniface et Hubert Védrine remettent de la logique là où il semble n’y avoir que désordre. En réintroduisant de la raison et du recul dans l’analyse d’un monde complexe, ils montrent qu’une des clés de l’avenir est de prendre en compte la diversité des visions du monde selon les pays et les peuples. En 100 cartes claires et détaillées, les auteurs jettent un regard inédit et englobant sur la planète (Etats-Unis, Chine, Inde, Europe, Afrique du Sud…) et sur les enjeux du monde contemporain.
Armand Colin, 2020


Le goût : une affaire de nez ? : 80 clés pour comprendre le goût / Loïc Briand

Le goût une affaire de nez

Le goût nous est familier et pourtant, il constitue l’un des sens les plus complexes. Savez-vous que nous avons un seul type de récepteur à la saveur sucrée alors que nous possédons 25 récepteurs à l’amertume ? Comment nos gènes influent-ils nos choix alimentaires ? Pourquoi avons-nous tous des goûts différents ? Pourquoi celui-ci peut évoluer au cours de la vie ? Savez-vous que le récepteur à la saveur sucrée est présent dans l’intestin et le cerveau ? Ou encore que certaines protéines végétales sont capables de transformer le goût de l’acide en goût sucré en absence de sucre ajouté ? Une visite guidée, ludique et pédagogique, de notre sens gustatif. Le goût n’a pas fini de vous surprendre !
Quae, 2020


La chimie et les sens / Minh-Thu Dinh-Audouin

La chimie et les sens

Les sens – goût, odorat, toucher, vision, ouïe – sont un bien particulièrement précieux pour chacun d’entre nous. Ils déterminent la qualité de notre vie et toutes les relations avec notre entourage. En tant que tels, ils jouent un rôle clé pour les activités humaines et la cohésion de la société. La recherche scientifi que s’est attachée, en particulier dans les années récentes, à comprendre les mécanismes biologiques et chimiques qui sont à la base de ces capacités. Les progrès spectaculaires qui ont été réalisés grâce aux efforts conjugués de la chimie et de la neurobiologie sont présentés dans cet ouvrage avec un accent particulier sur les sens du goût et de l’odorat où les molécules – donc la chimie – sont au premier plan. Ces progrès dans la compréhension des sens ont été perçus par les industriels, comme l’ont été les demandes toujours plus exigeantes des citoyens. D’innombrables activités appliquées s’attachent à multiplier les offres en matière de parfums, d’aliments ou, dans un autre ordre, en matière de prothèses ou d’aides diverses. Ces activités aussi reposent sur une meilleure connaissance scientifique de nos sensations – de notre sensoriel.
Paul Rigny, 2018


Histoire du sucre, histoire du monde / James Walvin

histoire du sucre, histoire du monde

Suivre le sucre pour éclairer l’histoire du monde : tel est le stupéfiant voyage auquel nous invite James Walvin. Tout commence avec la colonisation des Caraïbes, de l’Amérique et l’essor des plantations. C’est la naissance d’un nouvel ordre, fondé sur la déportation de millions d’Africains réduits en esclavage. Après avoir exterminé les populations indigènes, détruit les paysages et les forêts tropicales, on implante les premières usines polluantes pour fabriquer sucre et rhum. Sans compter une organisation du travail implacable qui, plus tard, inspirera Henry Ford. Mais il fallait aussi que ce sucre, quasiment inconnu jusqu’au XVIIe siècle, soit consommé. D’abord produit de luxe réservé à la table des élites, il devient, avec la révolution industrielle, l’aliment de base des classes ouvrières, pendant que le rhum, l’un de ses produits dérivés, fait des ravages parmi les plus démunis. Cette consommation massive de sucre, qui bouleverse les habitudes alimentaires, est désastreuse : caries, obésité et diabète se répandent sur tous les continents. Une course folle s’engage ; la consommation de boissons et de céréales sucrées gagne du terrain, et continue de s’étendre aujourd’hui encore. De Bordeaux à Bristol, des fortunes colossales se sont bâties sur le sucre et l’esclavage, marquant les débuts du capitalisme. Plus tard, des entreprises sans scrupule, dont Coca-Cola reste la plus emblématique, développeront leurs pouvoirs de ravager le monde en même temps que leur surface financière. Et finiront parfois par dicter la politique des grands Etats.
La Découverte, 2020

Plus chauds que le climat / Bastien Bösiger et Adrien Bordone

En 2019, en Suisse et dans le monde, les jeunes sont dans la rue et font grève pour le climat. Parmi ces jeunes, il y a Jeanne, Mark, Nina, Léa et Fabio qui organisent les manifestations à Bienne. Cet engagement est idéologique mais il est aussi personnel, intime. Ces jeunes vivent dans l’urgence, ils ont peur pour demain.
Résumé publ. sur le site atraverschamps.ch


Talking about trees / Suhaib Gasmelbari

Ibrahim, Suleiman, Manar et Altayeb, cinéastes facétieux et idéalistes, sillonnent dans un van les routes du Soudan pour projeter des films en évitant la censure du pouvoir. Ces quatre amis de toujours se mettent à rêver d’organiser une grande projection publique dans la capitale Khartoum et de rénover une salle de cinéma à l’abandon. Son nom ? La Révolution…
Résumé publ. sur allociné.fr


Woman / Anastasia Mikova, Yann Arthus-Bertrand

WOMAN est un projet mondial qui donne la parole à 2.000 femmes à travers 50 pays différents. Cette très large échelle, n’empêche pas le film d’offrir un portrait véritablement intimiste de celles qui représentent la moitié de l’humanité.
Ce documentaire est l’occasion de révéler au grand jour les injustices que subissent les femmes partout dans le monde. Mais avant tout, il souligne la force intérieure des femmes et leur capacité à changer le monde, en dépit des multiples difficultés auxquelles elles sont confrontées. WOMAN, qui repose sur des entretiens à la première personne, aborde des thèmes aussi variés que la maternité, l’éducation, le mariage et l’indépendance financière, mais aussi les règles et la sexualité.
À travers ce film, vous découvrirez la parole des femmes comme vous ne l’aviez jamais entendue auparavant.
Résumé publ. sur allociné.fr


Désobeir / Frédéric Gros

Le problème, c’est l’obéissance. Ce monde va de travers, à tel point que lui désobéir devrait être une urgence partagée et brillante : d’où vient donc notre docilité ? Conformisme social, soumission économique, respect des autorités, consentement républicain ? Pour Frédéric Gros, c’est en repérant les styles d’obéissance qu’on se donne les moyens d’inventer de nouvelles formes de désobéissance. Sous sa plume, la pensée philosophique, en même temps qu’elle nous enjoint de ne jamais céder aux évidences, nous fait retrouver le sens de la responsabilité politique. A l’heure où les décisions des experts se présentent comme le résultat de statistiques glacées et de calculs anonymes, désobéir devient une affirmation d’humanité.
(Payot.ch)
Flammarion, 2020


Des épidémies, des animaux et des hommes / François Moutou

La covid-19, à l’origine d’une crise sanitaire mondiale sans précédent, a pourtant eu des précédents : SRAS, sida, vache folle, grippe aviaire, rage, Ebola, chikungunya… Ces maladies émergentes ou réémergentes sont-elles une fatalité contre lesquelles seules sont possibles des réponses comme le confinement général, ou sont-elles révélatrices des rapports contestables (et de plus en plus contestés) que nous entretenons avec le monde vivant ? François Moutou n’a pas attendu le confinement pour relire l’histoire des maladies et des épidémies à la lumière des relations que nous entretenons avec les autres composantes de la biodiversité. Un regard pas banal sur la cohabitation du monde des humains avec les mondes animaux, sans oublier le cortège de micro-organismes qui les accompagne, qui aide à mieux appréhender la vie et à mieux nous situer : au milieu des autres espèces et non au-dessus…
(Payot.ch)
Ed. le Pommier, 2020